Tunisie

Tunisie

Des motifs d'inquiétudes persistent

VOIR LE #MomProject SUR L'INDÉPENDANCE DES MÉDIAS EN TUNISIE

La transition démocratique toujours en cours en Tunisie ne garantit pas encore une pleine liberté de l’information. En 2017, les Organisations de la société civile tunisienne et les ONG internationales ont exprimé leurs inquiétudes quant aux lenteurs et aux manquements qui marquent l’élaboration du nouveau cadre légal relatif au secteur médiatique. Les pressions exercées sur les journalistes perdurent, ainsi plusieurs cas d'interpellations de journalistes, notamment de correspondants de médias étrangers ont été recensés lors des mouvements sociaux qui ont marqué la fin de l’année 2017.

97
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

0

97 en 2017

Score global

-1,31

32,22 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre