Tunisie

Tunisie

Des motifs d'inquiétudes persistent

En Tunisie, la liberté de la presse et de l’information est l’acquis le plus important de la révolution. Depuis les élections générales de 2019, elle est, plus que jamais, un enjeu politique, et les parlementaires et les politiciens d’extrême droite n’hésitent plus à s’en prendre ouvertement aux acteurs des médias. D'une manière générale, le climat de travail des journalistes et des médias s’est nettement détérioré. Les parlementaires d'extême doite ont un discours de haine envers les membres de la HAICA et les violences envers les journalistes et les médias se sont multipliés.

73
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

-1

72 en 2020

Score global

+0,08

29,45 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre