Classement 2022
78/180
Score : 61,55
Indicateur politique
121
46.82
Indicateur économique
96
41.33
Indicateur législatif
79
67.98
Indicateur social
69
74.75
Indicateur sécuritaire
55
76.87
Classement 2021
81/180
Score : 69,54
N/A
Ces indicateurs ne sont pas disponibles avant 2022 en raison d'un changement méthodologique.

À Malte, les journalistes doivent faire face à un environnement très polarisé, soumis à une forte influence des partis politiques. En 2021, l’enquête publique sur l’assassinat de Daphne Caruana Galizia a rendu ses conclusions, établissant une liste exhaustive de réformes que le gouvernement se montre réticent à mettre en œuvre.

Paysage médiatique

Le radiodiffuseur public PBS est la télévision la plus suivie, devant les chaînes appartenant aux partis politiques. Aux trois journaux indépendants traditionnels (Times of Malta, Malta Independent et Malta Today) s’ajoutent des portails et des blogs d’information en ligne.

Contexte politique

Le parti au pouvoir exerce une forte influence sur le radiodiffuseur public et utilise la publicité publique pour faire pression sur les médias privés. Nombre de politiciens choisissent leurs journalistes pour des interviews exclusives, tandis que ceux considérés comme “hostiles” sont ignorés, y compris au sein du média du parti. Le gouvernement exige une “carte d’accès” délivrée aux journalistes pour couvrir les événements qui le concerne ou assister aux conférences de presse.

Cadre légal

La liberté de la presse est garantie par la Constitution, mais le cadre juridique et de régulation n’est pas favorable aux journalistes exerçant leurs droits. Les médias indépendants sont discriminés dans l’accès aux informations et les reporters sont la cible de procédures-bâillons (SLAPPs). Les membres de la famille de la journaliste Daphne Caruana Galizia, assassinée en 2017, sont visés par des procès en diffamation posthumes.

Contexte économique

Bien qu’il soit relativement facile de créer un média, la taille réduite du marché limite les sources de financement pour les rédactions indépendantes - dont la pérennité est compromise par une distribution opaque et discriminatoire des fonds publics. Durant la pandémie, les subventions ont surtout été accordées aux médias des partis politiques.

Contexte socioculturel

Sur quasiment tous les sujets d’intérêt public, la société souffre d’une forte polarisation. La couverture de sujets liés aux mouvements migratoires ou à l’avortement restent peu appréciés et incite à des abus à l’égard des journalistes qui en sont les auteurs. Presque aucun journaliste issu d’une minorité ethnique ne travaille pour les médias traditionnels. Le journalisme d’investigation est assuré par une poignée de professionnels, quasi tous masculins.

Sécurité

Aucun des suspects arrêtés pour l’assassinat, en 2017, de la journaliste Daphne Caruana Galizia n’a été jugé et condamné. Bien que l’enquête publique a reconnu que “l’État doit assumer la responsabilité de l’assassinat (de Daphne Caruana Galizia) de par l’atmosphère d’impunité qui en est issue”, les recommandations qu’elle a émises ne sont que trop lentement mises en œuvre. Les institutions chargées de faire respecter la loi manquent de ressources pour protéger efficacement les journalistes, qui restent la cible de menaces en toute impunité.

Exactions en temps réel à Malte

Baromètre
Tués depuis le 1er janvier 2022
0 journalistes
0 collaborateurs des médias
0
En prison à ce jour
0 journalistes
0 collaborateurs des médias
0