Maurice

Maurice

Une île sous tension

La situation de la liberté d’information se dégrade dans la République de Maurice. Bien que considéré comme l’un des pays africains modèles en matière de démocratie et de respect des droits humains, les journalistes peuvent être condamnés à de la prison ferme pour des publications jugées d'outrage à l'ordre public. L'Express de Maurice est régulièrement la cible des autorités. En septembre 2017, trois journalistes du quotidien ont été interpellés par la police après la publication d’une affaire de blanchiment d’argent impliquant l’ex-ministre de la Justice. Certains sujets d’enquête comportent des risques avérés pour les journalistes mauriciens.

56
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

0

56 en 2017

Score global

+0,22

26,67 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre