Gambie

Gambie

Vers une nouvelle ère pour la presse ?

Après un an de mandat du président Adama Barrow, une page est en train de se tourner pour la presse gambienne qui connaît un essor sans précédent. Les premiers médias audiovisuels voient le jour et la presse écrite adopte une nouvelle liberté de ton sans craintes d'être critique envers le gouvernement. Le message des autorités est clair : un nouveau projet de loi sur les médias doit être adopté pour dépénaliser les délits de presse et la Constitution amendée pour y faire figurer la liberté d’expression. L’espoir d’une libéralisation de l’espace médiatique fait renaître de ses cendres une presse qui a été trop longtemps étouffée sous le régime de l’ancien président Yahya Jammeh. Ce dernier a fait régner 23 années de terreur médiatique : censure, expulsions de journalistes étrangers, coupures généralisées d’Internet, arrestations abusives, détentions arbitraires, procès kafkaïens, meurtre impuni du journaliste Deyda Hydara et fuite en exil pour près de 110 journalistes.

122
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

+21

143 en 2017

Score global

-8,34

46,70 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre