Belgique

Belgique

Toujours en recul

La situation des journalistes et celle de la liberté de la presse se détériorent en Belgique, qui marque un nouveau recul dans le Classement. Pour la première fois, on a vu les journalistes de la télévision néerlandophone VRT en Flandre défiler pour protester contre le manque de moyens et les coupes budgétaires décidées par le gouvernement flamand. En Wallonie, le licenciement abusif de journalistes du quotidien L’Avenir qui s'intéressaient de trop près à un scandale financier impliquant la holding Nethys (propriétaire du journal) a provoqué un tollé d’autant plus grand que dans la foulée, une liste noire de journalistes considérés par la direction comme “indésirables” a fuité. L’ex-ministre des Affaires étrangères belge Didier Reynders, devenu entre-temps commissaire européen, avait proposé une loi à l’été 2019 dont un article réprimait pénalement tout informateur divulguant une information classifiée. Le Conseil d'État belge a révoqué le texte au nom de la liberté d'information.

12
au Classement mondial de la liberté de la presse 2020

Classement

-3

9 en 2019

Score global

+0,50

12,07 en 2019

  • 0
    journalistes tués en 2020
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2020
  • 0
    collaborateurs tués en 2020
Voir le baromètre