Taïwan

Taïwan

L'indépendance des médias en sursis

Les médias taïwanais sont incontestablement libres mais leur polarisation politique, le sensationnalisme et la recherche du profit limitent leur capacité à fournir une information impartiale. Au cours des dernières décennies, peu de mesures concrètes ont été engagées pour améliorer l’indépendance éditoriale des journalistes et favoriser l’essor de médias contribuant à relever la qualité du débat public. Cette faiblesse est exploitée par la Chine, qui exerce des pressions sur les patrons de presse taïwanais – ceux-ci ont pour la plupart des intérêts commerciaux importants sur le continent. Pékin est aussi soupçonnée d’orchestrer des campagnes de désinformation en ligne, une menace qui a conduit les autorités taïwanaises à prendre des mesures contestables telles que le refus de visas à des journalistes chinois considérés comme hostiles.

43
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

0

43 en 2020

Score global

+0,10

23,76 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre