Syrie

Syrie

Des conditions de travail terribles


Les journalistes, professionnels ou non, sont victimes des violences de l'ensemble des forces en présence, qu'il s'agisse de l'armée syrienne ou de ses alliés ou des différents groupes d’opposition, dont les extrémistes - groupe Etat islamique ou Hayat Tahrir al Sham - ou les forces kurdes, et plus récemment encore, des incursions turques, comme à Afrin en début d'année. Les tentatives d’intimidation, les arrestations, les enlèvements et assassinats sont communs et dressent un tableau médiatique macabre. Le pays est devenu l'un des plus meurtriers du monde pour les reporters. De nouveaux médias syriens ont été créés par des journalistes-citoyens au lendemain des révolutions pour montrer les différents visages de la guerre.

177
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

0

177 en 2017

Score global

-2,27

81,49 en 2017

Contacts

  • 2
    journalistes tués en 2018
  • 6
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 1
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre