Syrie

Syrie

Alors qu’il n’y avait pas de presse libre en Syrie, le pays est devenu le plus meurtrier du monde pour les reporters. De nouveaux médias syriens ont été créés par des journalistes-citoyens au lendemain des révolutions pour montrer les différents visages de la guerre.

Les journalistes, professionnels ou non, sont pris entre deux étaux : les forces du régime et ses alliés et les différents groupes d’opposition, dont les radicaux tels que le groupe Etat islamique, et les forces kurdes. Les tentatives d’intimidation, les arrestations, les enlèvements et assassinats sont communs et dressent un tableau médiatique macabre.

Contacts

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre