Suède

Suède

La première loi sur la liberté de la presse au monde

La Suède est le premier pays au monde à avoir adopté, en 1776, une loi sur la liberté de la presse et demeure jusqu’à aujourd'hui très attaché aux valeurs de la liberté des médias. Le texte consacre non seulement la liberté de la presse, mais proclame aussi le droit d’accès des citoyens aux documents publics en vertu d’un principe novateur : “le droit à l’information”. A la suite d'une recrudescence de menaces reçues par les journalistes sur internet, le gouvernement suédois avait présenté un plan d’action contre celles-ci, qui incluait une augmentation des ressources attribuées à la police et à la justice pour combattre ce nouveau phénomène. La période électorale qui débutera en Suède en septembre 2018 suscite des inquiétudes liées au phénomène des "fausses informations". Alors que certaines initiatives visant à répondre à ces risques sont raisonnables, d'autres sont plus controversées et pourraient mettre à mal le pluralisme et l'indépendance des médias. Deux propositions de lois ont été déposées : l’une pourrait concerner les lanceurs d’alerte, tandis que l’autre pourrait limiter le droit d’accès à l’information.

2
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

0

2 en 2017

Score global

+0,04

8,27 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre