Namibie

Namibie

Les journalistes sous contrôle

En Namibie, si la Constitution garantit la libre expression et protège les journalistes, l’absence d’une loi sur l’accès à l’Information continue néanmoins d’entraver le travail des journalistes. Ceux qui osent critiquer les autorités sont souvent la cible de menaces et trouvent refuge sur Internet, où ils échappent davantage aux contrôles. Au sein des médias d’État, en revanche, l’autocensure n’est pas rare. Des articles de loi sur la sécurité et l’ordre sont utilisés pour restreindre la liberté de l’information. Les journalistes sont parfois soumis à des insultes ou attaques émanant de formations politiques. Les revenus publicitaires sont de plus en plus concentrés au niveau des médias pro-gouvernementaux, ce qui impacte directement la pérennité financière des médias privés et nuit à l'indépendance de l'information.

26
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

-2

24 en 2017

Score global

+3,16

17,08 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre