Namibie

Namibie

Des libertés effectives mais des menaces régulières

En Namibie, si la Constitution garantit la libre expression et protège les journalistes, l’absence d’une loi sur l’accès à l’information continue néanmoins d’entraver leur travail. Ceux qui osent critiquer les autorités sont parfois la cible de menaces ou d’insultes et trouvent refuge sur internet, où ils échappent davantage aux contrôles. En 2018, les services de renseignement ont attaqué un journal pour “atteinte à la sécurité nationale” après des révélations sur l’acquisition de propriétés par certains anciens agents, mais la justice a donné raison au média. Les poursuites de l’agence de renseignement étaient fondées sur des lois datant des années 1980 et 1990, qui prévoient d’importantes restrictions à la divulgation d’informations relevant de la sécurité nationale. Les revenus publicitaires sont de plus en plus concentrés au niveau des médias pro-gouvernementaux, ce qui impacte directement la pérennité financière des médias privés et nuit à l'indépendance de l'information.

23
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

+3

26 en 2018

Score global

-1,29

20,24 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre