Grèce

Grèce

Des espoirs déçus

Le gouvernement d’Alexis Tsipras peine toujours à éradiquer la corruption et à fournir un cadre adéquat au bon fonctionnement des médias dans le pays. Le Premier ministre grec a organisé des enchères fortement controversées pour l’attribution de licences de diffusion à des chaînes télévisées privées. Mais ce procédé a rapidement été jugé anti-constitutionnel par la Haute Cour grecque. Par ailleurs, Alexis Tsipras a tenté de s’immiscer dans le fonctionnement de DOL, l’un des plus importants groupes de presse en Grèce, en nommant un ancien député de Syriza au poste d’administrateur en charge du sauvetage du titre. Une décision qui contribue à dégrader l’image des médias dans le pays.

88
au Classement mondial de la liberté de la presse 2017

Classement

+1

89 en 2016

Score global

+0,54

30,35 en 2016

  • 0
    journalistes tués en 2017
  • 0
    net-citoyens tués en 2017
  • 0
    collaborateurs tués en 2017
Voir le baromètre