Costa Rica

Costa Rica

Un cas à part sur le continent

Pays le mieux noté de toute l’Amérique latine en matière de protection des droits de l’homme et de la liberté d’expression, le Costa Rica fait figure d’exception dans une région rongée par la corruption, l’insécurité et les violences quotidiennes contre la presse.
Les journalistes peuvent y exercer sereinement leur métier et bénéficient d’une législation avancée en matière de liberté de l’information. Les cas d’agression, de chantage ou d'autres intimidations de journalistes sont peu répandus, tout comme les interférences de l’État dans le travail de la presse, même si l’accès aux informations publiques est parfois compliqué. Le fort niveau de concentration des médias constitue néanmoins un frein important au pluralisme dans le pays.

7
au Classement mondial de la liberté de la presse 2020

Classement

+3

10 en 2019

Score global

-1,71

12,24 en 2019

  • 0
    journalistes tués en 2020
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2020
  • 0
    collaborateurs tués en 2020
Voir le baromètre