Slovénie

Slovénie

Attaqués en justice

La pression des organisations internationales de défense des journalistes n’y a rien fait : la diffamation est toujours pénalisée dans le pays, où de nombreux politiques de haut rang n’hésitent pas à traîner les journalistes en justice ou à les diffamer eux-mêmes devant le public. Le Mass Media Act adopté en 2006 autorise « le droit à la correction » qui permet à toute personne s’estimant offensée ou insultée par un article de réclamer la publication d’une « correction » à l’endroit même où cet article a été publié. Le niveau élevé de concentration dans les médias affaiblit leur pluralité et renforce l’autocensure parmi les journalistes. L’achat annoncé de deux grandes chaînes télévisées privées par une des compagnies de communication les plus importantes de la région aggravera encore plus la diversité des médias, en créant un système vertical de quasi-monopole sur le marché médiatique slovène.

32
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

+5

37 en 2017

Score global

+0,01

21,70 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre