Nigeria

Nigeria

Un climat de violence permanent

Au Nigeria, il est très difficile d’aborder les sujets politiques, liés au terrorisme ou aux malversations financières des puissants. Les journalistes sont régulièrement menacés, violentés ou empêchés d’accéder aux informations par les autorités locales, la police et parfois par les populations elles-mêmes. Les gouverneurs régionaux, omnipotents, sont souvent les plus déterminés contre eux et agissent en toute impunité. Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, compte pourtant une bonne centaine de médias indépendants. La liberté en ligne a été récemment restreinte par la loi sur la cybercriminalité qui punit les blogueurs de façon abusive.

119
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

+3

122 en 2017

Score global

-2,28

39,69 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre