Mexique

Mexique

La violence et la peur au quotidien

Patrie des cartels de la drogue, le Mexique demeure pour les médias le pays le plus meurtrier d’Amérique latine. Lorsque les journalistes couvrent des sujets liés à la corruption de la classe politique (notamment locale) ou au crime organisé, ils sont visés par des intimidations, menaces, et sont souvent exécutés de sang-froid. Ces crimes restent la plupart du temps impunis. Une impunité qui s’explique par la corruption généralisée qui règne dans le pays. Certains élus sont même directement liés aux cartels. Sur le plan économique, le paysage audiovisuel mexicain est caractérisé par une extrême concentration, deux groupes se partageant la quasi-totalité des chaînes de télévision.

147
au Classement mondial de la liberté de la presse 2017

Classement

+2

149 en 2016

Score global

+0,36

49,33 en 2016

  • 11
    journalistes tués en 2017
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2017
  • 0
    collaborateurs tués en 2017
Voir le baromètre