Lituanie

Lituanie

Lutter contre la désinformation

Après des années d’oppression, le journalisme lituanien s’émancipe progressivement de la tutelle des magnats locaux du secteur des médias. Les enquêtes indépendantes gagnent en visibilité et se multiplient. Néanmoins, la liberté de la presse continue d’être victime de certaines pressions gouvernementales. Protéger la sphère publique des campagnes de désinformation et de hacking du Kremlin est devenu la priorité du gouvernement, qui a pris des mesures importantes à cet effet. Le parti majoritaire et l’opposition se déchirent depuis des mois au sujet d’une réforme du fonctionnement de l’audiovisuel public, tandis que les attaques verbales perpétrées à l’encontre de journalistes sont en hausse. Fin 2018, l’accès des médias aux registres publics - qui était complètement libre jusque là - a été restreint. En réponse aux protestations des journalistes, le Premier ministre lituanien les a insultés. L’enregistrement de la session parlementaire au cours de laquelle le chef du gouvernement avait tenu ces propos a été effacée immédiatement, provoquant un tollé au sein de la communauté des journalistes.

30
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

+6

36 en 2018

Score global

+0,14

22,20 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre