Lituanie

Lituanie

Tensions accrues entre journalistes et gouvernement

En 2020, les tensions entre les journalistes et le gouvernement se sont accrues. Il reste qu'un groupe de journalistes de différents médias a remporté un important procès contre le gouvernement. Deux ans plus tôt, en 2018, alors que des journalistes avaient demandé au gouvernement de fournir l’enregistrement audio d’une réunion gouvernementale où ils avaient été diffamés, ce dernier avait refusé et détruit le fichier. La Cour suprême a statué dans une ordonnance que le gouvernement entravait les droits des journalistes et violait le droit de savoir du public. Cette décision a créé un précédent très important pour la profession, qui peut désormais avoir accès à toutes les informations étatiques classées non confidentielles. Pour autant, la tendance générale qui consiste, pour les institutions publiques, à refuser de fournir des informations aux journalistes, persiste. Par ailleurs, le régulateur lituanien a prétexté les sanctions de l'Union européenne pour interdire les chaînes de télévision du réseau russe RT. Si ces interdictions n’ont pas affecté le marché des médias locaux, elles ont brouillé la ligne de démarcation entre politique étrangère et régulation des médias. Pour faire face à la crise financière provoquée par la pandémie de la Covid-19, le gouvernement a versé une aide financière aux médias. Malheureusement, celle-ci a été distribuée de manière inéquitable et non transparente. En outre, les institutions (hôpitaux, conseils municipaux, tribunaux) ont limité l’accès des journalistes à l’information pendant la crise.

28
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

0

28 en 2020

Score global

-1,04

21,19 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre