Erythrée

Erythrée

Une dictature où l’information n’a aucun droit

Depuis plus de vingt ans, l’Erythrée est une dictature où l’information n’a pas droit de cité. A ce jour, au moins quinze journalistes sont détenus, certains au secret. La presse, comme toute la société érythréenne, est soumise à l’arbitraire absolu du président Issayas Afeworki, prédateur de la presse. Ce dernier n’envisage aucune ouverture et a déclaré un jour : “ceux qui pensent qu’il y aura la démocratie dans ce pays, peuvent le penser dans un autre monde”. L’Erythrée occupe depuis huit ans la dernière place du classement mondial de la liberté de la presse de RSF.

180
au Classement mondial de la liberté de la presse 2016

Classement

0

180 en 2015

Score global

+0,94

84,86 en 2015

  • 0
    journalistes tués en 2017
  • 0
    net-citoyens tués en 2017
  • 0
    collaborateurs tués en 2017
Voir le baromètre