“Contre la propagande, il y a les faits” : RSF dévoile sa nouvelle campagne de communication globale

Alors que la propagande et la répression du journalisme en Russie font des ravages, Reporters sans frontières (RSF) dévoile sa nouvelle campagne de communication, imaginée et développée par l’agence BETC. Un spot puissant, qui démontre en quelques secondes l’importance du journalisme contre la propagande et la désinformation.

Lire en russe/читать на русском

Dans ce nouveau film, les discours mensongers de Vladimir Poutine (qui sont assénés aux populations à propos de l’invasion russe en Ukraine) sont contredits par les images des reporters qui couvrent le conflit. Seuls les faits rapportés par les journalistes peuvent déjouer la propagande du Kremlin. En phase avec le film #FightForFacts, sorti en fin d’année 2020, ce nouveau spot a pour objectif d’amener les spectateurs à mesurer l’importance du journalisme dans la prise de conscience et la mobilisation des populations sur des sujets déterminants pour leur avenir.

Sans les journalistes pour couvrir le conflit en Ukraine, nous serions démunis face à la désinformation et à la propagande. Nous ne saurions pas si les bombardements de civils en Ukraine sont vrais ou faux, si les massacres de Boutcha ont réellement eu lieu. Alors que le monde a été bouleversé par la guerre en Ukraine, RSF souhaite créer une prise de conscience à propos de l’autre guerre menée par le Kremlin : celle de l'information.

Christophe Deloire
Secrétaire général de RSF

En Ukraine, depuis le début du conflit, huit journalistes ont été tués. Dans les territoires occupés, les professionnels de l’information sont pourchassés, arrêtés et soumis à un choix impossible : la collaboration, la prison ou la mort. Dès le premier jour, les équipes de RSF se sont mobilisées. À Lviv et à Kyiv, les centres pour la liberté de la presse, créés par RSF, fournissent des équipements de protection, des kits de premier secours, des formations à la sécurité numérique et un soutien psychologique aux journalistes locaux et internationaux qui couvrent le conflit. 

Cette campagne permettra à l’organisation de lever une partie des fonds nécessaires à la poursuite de ses activités, en Ukraine et partout dans le monde. Destinée au grand public, elle sera diffusée tant par les chaînes de télévision que sur les réseaux sociaux et tous les sites Internet qui le souhaitent. Elle est disponible en 13 langues (français, anglais, espagnol, portugais, allemand, suédois, roumain, azéri, chinois traditionnel, chinois simplifié, coréen, japonais, mongol).

Le film a été réalisé par et grâce au soutien de l’agence BETC. Réalisatrice : Chloé Dupeyrat

 


À propos de BETC 

BETC, agence de communication créée en 1994, a été nommée en 2019 “International Agency of the Year” par Adweek ainsi qu’Agence de l’année 2019 au prix Effie pour la 2e année consécutive. Elle renouvelle le rapport entre les marques et la création. Par envie, curiosité et engagement, BETC crée des synergies nouvelles et produit ses propres contenus dans les domaines de la musique, du film, de l'édition, du design... BETC est à l'initiative du projet des Magasins généraux à Pantin dans lesquels l'agence a emménagé le juillet 2016 ; un nouveau lieu de création, d’innovation, de production et de partage situé au cœur du Grand Paris. https://betc.com/fr

Image
155/180
Score : 38,82
Image
106/180
Score : 55,76
Publié le