Cambodge

Cambodge

Le régime de Hun Sen déclare la guerre aux voix critiques

VOIR LE #MomProject SUR L'INDÉPENDANCE DES MÉDIAS AU CAMBODGE

La presse est surveillée de très près dans ce pays où le régime du Premier ministre Hun Sen, au pouvoir depuis plus de 30 ans, entretient de très bonnes relations avec les principaux propriétaires de médias. Après une percée de l’opposition aux élections communales de juin 2017, et à l’approche des élections générales de juillet 2018, le clan Hun Sen a mis au point un plan de guerre impitoyable contre les médias indépendants. Une trentaine de radios ont été réduites au silence, et le Cambodia Daily, quotidien historique de la fragile démocratie khmère, a été poussé à la fermeture. Avec un collaborateur des médias abattu en pleine rue, plusieurs journalistes qui croupissent en prison de façon parfaitement arbitraire, le gouvernement cambodgien a désormais instauré un climat de terreur contre la presse libre.

142
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

-10

132 en 2017

Score global

+3,83

42,07 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre