Autriche

Autriche

La presse expulse l’extrême droite du gouvernement

2019 a été une année particulièrement importante pour l’Autriche avec, en mai, la diffusion par des médias allemands de la vidéo « Ibiza-Gate ». Ce film, tourné en caméra cachée, montrait l’ancien vice-chancelier du pays, Heinz-Christian Strache, également président du parti d’extrême droite FPÖ (le Parti de la liberté), disposé à offrir des marchés publics à une femme se faisant passer pour une oligarque russe en échange d'un financement occulte, d'une entrée au capital d'un influent tabloïd et d'un accès à des marchés publics. Le scandale a fait exploser la coalition droite-extrême droite et provoqué de nouvelles élections législatives. La nouvelle coalition au pouvoir associe désormais le parti conservateur majoritaire et le parti des Verts, qui accède au gouvernement pour la première fois de son histoire. Les Verts affirment respecter les normes les plus élevées en matière de liberté de la presse. Cette nouvelle alliance a recentré le gouvernement sans pour autant influencer les relations tendues entre le parti conservateur et certains médias, qui n'ont toujours pas accès à toutes les informations quand ils s'adressent au gouvernement

18
au Classement mondial de la liberté de la presse 2020

Classement

-2

16 en 2019

Score global

+0,45

15,33 en 2019

  • 0
    journalistes tués en 2020
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2020
  • 0
    collaborateurs tués en 2020
Voir le baromètre