Trois journalistes Afghans blessés dans deux attaques séparées

Reporters sans frontières (RSF) condamne les dernières violences commises contre les journalistes et les médias en Afghanistan et demande l’ouverture d’une enquête.

Le 21 janvier 2018, des hommes armés ont ouvert le feu sur le véhicule du journaliste Baz Mohamed Shiwarir et le caméraman Mohammad Rafiq, alors qu’ils se trouvaient dans le district de Bati Kot, près de la ville de Jalalabad (Est de l’Afghanistan). Les deux employés de la Radiotélévision nationale de Nangarhar ont été blessés et leur chauffeur a été tué sur le coup.


Le même jour, les locaux de la radio Sedai edelat (La voix de la justice) dans la ville de Firozkoh, dans la province de Ghor (centre du pays) ont été délibérément incendiés. Le journaliste Abdlvodod Samim qui était présent à ce moment là a expliqué à la police que des hommes masqués, après avoir pénétré dans les locaux de la radio, l'ont ensuite «frappé violemment, ligoté puis ils ont mis le feux». Le journaliste est en état de choc et légèrement blessé, mais sa vie n'est pas en danger. La police a ouverte une enquête.


La Voix de la Justice qui émet depuis 14 ans est la première et le plus ancienne radio de la province de Ghor. C’est par ailleurs la deuxième fois en moins de deux mois que des médias sont attaqués dans la ville de Firozkoh. Le 23 décembre 2017, une bombe artisanale avait explosé dans les locaux de la Radio Sarhad ( Frontière), causant d’importants dégâts matériels. À ce jour, l’enquête n’a toujours pas aboutie.


Nous demandons au gouvernement afghan de mener une enquête rigoureuse pour identifier au plus vite les responsables et les commanditaires de ces attaques, déclare Réza Moini, responsable du bureau Iran-Afghanistan de Reporters sans frontières. L’impunité encourage les ennemis de la presse, il est indispensable que la protection des journalistes devienne une priorité pour tous.”


L’Afghanistan occupe la 120e place sur 180 dans le Classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières en 2017.

Publié le 22.01.2018
Mise à jour le 24.04.2018