Suisse

Suisse

La Covid-19 n'a rien arrangé

L’environnement juridique et politique dans lequel opèrent les médias en Suisse est globalement favorable à la liberté de la presse et très sûr pour les professionnels de l'information. Mais la diversité de la presse, traditionnellement élevée en comparaison internationale, est sérieusement mise à mal par les bouleversements du marché qui ont suivi la révolution numérique. Les effets sont particulièrement sensibles dans un pays de petite taille, décentralisé et divisé de surcroît en plusieurs régions linguistiques formant chacune un marché distinct. La crise sanitaire liée à la pandémie n’a rien arrangé. Les médias suisses ont vu leurs recettes publicitaires s’effondrer, entraînant la fermeture de plusieurs journaux locaux et obligeant de nombreux autres à prendre des mesures économiques dommageables pour la qualité et la diversité de l’information. Les autorités suisses, conscientes de la nécessité d’apporter rapidement une aide financière pour soutenir la presse, ont dû faire face à des réticences d’ordre idéologique au sein du Parlement fédéral.

10
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

-2

8 en 2020

Score global

+0,07

10,62 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre