Serbie

Serbie

L'Europe est encore loin

VOIR LE #MomProject SUR L'INDÉPENDANCE DES MÉDIAS EN SERBIE

Au vu du nombre alarmant d'attaques contre des journalistes qui n’ont été ni instruites, ni résolues ni punies ou de campagnes de dénigrement contre le journalisme d’investigation orchestrées par les médias proches du régime, la Serbie est devenue sous la présidence d'Aleksandar Vucic un pays où pratiquer le journalisme n’est plus sûr. Le pays veut rejoindre les 28, mais pour le moment, en matière de liberté de la presse, il ne répond pas aux standards européens, comme en témoignent les professionnels des médias qui travaillent au quotidien sur le terrain. Certains journalistes courageux continuent d’enquêter sur des sujets à risque comme la criminalité ou la corruption mais leurs reportages sont la plupart du temps diffusés par des médias en ligne qui ont une portée limitée. Autre sujet de préoccupation : la collusion entre politiques et médias, une forte concentration et un manque de pluralisme visible dans les secteurs de la télévision, de la radio et de la presse écrite.

76
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

-10

66 en 2017

Score global

+1,53

28,05 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre