RSF lance un service d’assistance pour les journalistes et médias iraniens

Afin de répondre à la détérioration rapide de la liberté de la presse en Iran depuis le début de la nouvelle vague de manifestations à travers le pays, après la mort de Mahsa Amini le 16 septembre, Reporters sans frontières (RSF) lance un nouveau service d’assistance pour les médias iraniens, en partenariat avec la lauréate du prix Nobel de la paix Shirin Ebadi. La priorité est de fournir un soutien en matière de sécurité numérique aux journalistes et médias menacés pour leur couverture des événements dans le pays.

“Malgré les risques importants qu’ils encourent, les journalistes iraniens rendent compte avec courage de l’évolution de la situation dans un environnement de plus en plus hostile et complexe. RSF cherche à les aider à contourner ces risques en fournissant aux journalistes et aux médias les outils et le soutien nécessaire pour faire leur travail de manière la plus sûre possible. Leur capacité à poursuivre leurs reportages est cruciale pour informer le public iranien et international, et nous espérons que ce soutien contribuera à leur offrir une certaine protection et à minimiser les perturbations dans leur travail.

Christophe Deloire
Secrétaire général de RSF

Le service d’assistance aux médias iraniens, qui fonctionne en persan, fournit aux journalistes en danger un soutien en matière de sécurité numérique, avec en particulier la mise à disposition rapide de VPN (soit des réseaux privés virtuels), et aide les médias à contourner la censure en créant des sites miroirs à travers le projet Collateral Freedom. RSF offre également, via ce service d’assistance, un appui financier aux médias iraniens à l’intérieur et à l’extérieur du pays. L’organisation développera d’autres outils qui seront disponibles sur la version en persan de son site Internet.

Les journalistes et médias iraniens ayant besoin d’aide peuvent contacter le service d’assistance de manière sécurisée via [email protected] ou [email protected]. Ce service d’assistance a vocation à servir de "guichet unique" pour accéder à d’autres départements de RSF, tels que le bureau assistance ou l'équipe juridique, afin de traiter les demandes liées à d'autres types de besoins. RSF fournira un guide de sécurité numérique adapté à l'Iran, qui sera traduit en persan et distribué parmi les réseaux de journalistes iraniens. RSF développera également des activités de contentieux au profit des journalistes et des rédactions iraniennes.

RSF est fière de lancer ce projet en partenariat avec la lauréate du prix Nobel de la paix 2003, Shirin Ebadi, ancienne juge et fondatrice du Centre des défenseurs des droits de l’homme en Iran, ainsi que membre du Conseil émérite de RSF. L’éminente avocate a co-présidé la Commission internationale sur l’information et la démocratie aux côtés du secrétaire général de RSF, Christophe Deloire.

“Dans cette situation délicate, les journalistes iraniens et leur travail pour rendre compte de ce qui se passe en Iran sont essentiels. Ils risquent leur vie pour être la voix du peuple, et certains ont été arrêtés ou ont disparu, à l’instar de la courageuse journaliste Nilufar Hamedi, qui avait pris une photo de proches de Mahsa Amini à l’hôpital. Soutenir les journalistes en Iran, c’est soutenir la voix de la liberté.

Shirin Ebadi
Avocate des droits de l’homme, prix Nobel de la paix 2003

L’Iran occupe la 178e place sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse de RSF de 2022. 

Vous pouvez soutenir directement le service d'assistance aux médias en Iran en contribuant sur https://www.gofundme.com/f/rsf-iran.

Image
178/180
Score : 23,22
Publié le