Pétition
Pour l’ouverture d’une enquête indépendante sur la disparition de Jean Bigirimana

Pétition
Pour l’ouverture d’une enquête indépendante sur la disparition de Jean Bigirimana

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités burundaises à ouvrir une enquête sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana, introuvable depuis le 22 juillet 2016.

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités burundaises à ouvrir une enquête indépendante sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana, introuvable depuis le 22 juillet 2016. Le collaborateur d’Iwacu et d’Infos Grands Lacs a été vu pour la dernière fois à Muramvya, à 40 km de la capitale Bujumbura, selon plusieurs témoins, aux mains d’agents du Service de renseignements (SNR).

Une enquête spontanée initiée par ses collègues d'Iwacu a permis la découverte de deux corps dans une rivière proche de là où Jean a été vu pour la dernière fois. Malheureusement, les deux corps ont été enterrés à la hâte par les autorités locales sans qu'aucune identification ne puisse être faite. Privés de toute information, sa famille et ses collègues vivent dans l’angoisse. La lumière doit être faite sur ce qui est arrivé à Jean.

Le Burundi traverse depuis avril 2015 une grave crise politique qui a vu la fermeture de médias et de nombreuses attaques contre les journalistes. Pourtant, avant la crise, le Burundi était un modèle de pluralisme médiatique et de professionnalisme des journalistes pour toute la région.

Le Burundi a perdu 11 places en 2015 (156ème sur 180) au Classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

Chaque voix compte, agissez.

Je signe la pétition