Site débloqué

Narinjara News


À la fois site d’information et newsletter, Narinjara News a été créé en septembre 2001 par des activistes birmans prodémocratie exilés au Bangladesh. Originaires de l’Arakan, cet État de l’ouest de la Birmanie que près de 740 000 Rohingya ont dû fuire en août 2017 pour échapper à un génocide, ses contributeurs travaillent au rétablissement de la paix par une couverture libre de l’actualité, au-delà de la propagande du gouvernement, lequel a imposé une coupure des réseaux Internet en juin 2019. Ils en payent le prix fort : fin mars 2020, Narinjara fait partie de 221 sites dits de “fake news” bloqués sur ordre des autorités, et le rédacteur en chef, Khaing Mrat Kyaw, est accusé de “terrorisme” - à la suite de quoi il a dû se cacher depuis pour échapper à une sentence pouvant aller à la prison à vie.