Luxembourg

Luxembourg

Sous le coup de la crise de Covid-19

La quête de renseignements sur la pandémie de la Covid-19 a provoqué un accroissement général de la consommation d’information en ligne. Le confinement du printemps et la fermeture des commerces ont, en revanche, accéléré la chute des revenus publicitaires, suscitant des tensions financières chez certains médias. Le manque à gagner a été partiellement comblé par une aide publique exceptionnelle. Au niveau législatif, le gouvernement de Xavier Bettel s’apprête à satisfaire deux engagements programmatiques au nom du pluralisme médiatique. L’aide financière à la presse - actuellement basée sur le nombre de pages imprimées - se calculera en fonction du nombre de journalistes employés par média. Le gouvernement réforme aussi le statut de la radio socioculturelle 100,7, longtemps problématique, pour l’ériger en média public généraliste indépendant. La maison d’édition belge Mediahuis a racheté le principal éditeur luxembourgeois, le groupe Saint-Paul et son quotidien phare, le Luxemburger Wort. Saint-Paul a licencié plus de 70 de ses salariés, soit 20 % de ses effectifs. Le quotidien Lëtzebuerger Journal a, lui, cessé son édition papier. Durant les premières semaines de la pandémie, les journalistes ont souvent peiné pour recueillir auprès des services étatiques les informations et statistiques pertinentes relatives à la propagation de la Covid-19 et de sa gestion politique. Une relative transparence s’est installée progressivement, mais le besoin en information face à des ressources limitées provoquent régulièrement des goulots d’étranglement ralentissant sa circulation. Les expertises sur lesquelles se basent l’exécutif ne sont publiées qu'accidentellement. Structurellement, la presse luxembourgeoise est limitée dans son action par la dimension restreinte d’un pays où ses intérêts entrent vite en conflit avec ceux des décideurs et agents économiques.

20
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

-3

17 en 2020

Score global

+2,10

15,46 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre