Liberia

Liberia

Des réformes attendues sur les délits de presse

Dans son discours d’investiture en janvier 2018, le président Georges Weah a promis une ère de changement pour la presse en s’engageant à renforcer la liberté d’expression. Mais les incertitudes demeurent quant à la révision de certaines clauses répressives de la loi de 2010 sur la liberté de l'information. L’autocensure est par conséquent largement pratiquée par les médias qui se tiennent à distance des sujets tabous comme la corruption du gouvernement. La plupart des organes de presse manquent encore d’autonomie financière et font le choix de privilégier des contrats avec le gouvernement ou des hommes politiques. Le Syndicat de la presse du Liberia espère, à ce titre, que le nouveau gouvernement adoptera un texte de loi visant à dépénaliser les délits de presse qui est en attente d’être voté à la Chambre des représentants.

89
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

+5

94 en 2017

Score global

+0,79

31,12 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre