Lettonie

Lettonie

Un paysage médiatique diversifié

Les journalistes lettons bénéficient d’une situation de la liberté de la presse moins favorable que dans les autres pays baltes. Néanmoins, le paysage médiatique national est le plus diversifié des trois pays. On y trouve des médias russophones indépendants tels que Meduza ou Spektr, des médias pro-Kremlin ou des portails d’investigation comme Re: Baltica. L’indépendance du radiodiffuseur public letton a été mise à mal en 2018 après que l’organe de régulation des médias - qui supervise l’audiovisuel public - a licencié sans motif et avant l’échéance de leurs mandats des membres des conseils d’administration de la radio et de la télévision. Au cours de l’été 2018, le propriétaire de Dienas Bizness, premier journal économique du pays, a été mis en cause pour son ingérence dans la couverture des élections et son soutien déguisé à deux partis politiques par le biais d’articles favorables à leurs propositions. Sandra Diedzina, une célèbre journaliste du quotidien, qui avait dénoncé ce traitement biaisé de l’information, a été contrainte de démissionner. Les hommes politiques n’hésitent pas à poursuivre en justice journalistes et médias. Ces actions judiciaires orchestrées par le pouvoir sont devenues assez courantes. Cependant, les tribunaux rendent souvent des décisions favorables aux journalistes. Le centre balte du journalisme d'investigation Re: Baltica a invité le Parlement à dépénaliser la diffamation. Il faut noter, ici aussi, une hausse du nombre d’attaques verbales et d’agressions commises à l’encontre des journalistes. Le gouvernement letton tend à limiter la portée des médias contrôlés par le Kremlin. Le régulateur des médias a interdit la diffusion de la chaîne russe RTR et du site d’information Sputnik pendant quelques mois. En revanche, plusieurs médias d’opposition russes, forcés de quitter Moscou pour échapper aux poursuites et à la censure dans leur pays, ont pu trouver asile en Lettonie, où ils bénéficient de conditions favorables en matière de liberté de la presse.

24
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

0

24 en 2018

Score global

+0,10

19,63 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre