Lettonie

Lettonie

Les médias proches du Kremlin sanctionnés

En 2020, les autorités lettones ont continué à sanctionner les médias proches du Kremlin. L'enquête menée sur la Baltic Media Alliance, qui a conduit à la fermeture du service d'information de la chaîne de télévision Perviy Baltijskij, à l'interdiction de la chaîne Russia Today et à la détention de collaborateurs locaux de médias proches du Kremlin, a été justifiée par les sanctions de l'Union européenne contre les citoyens russes soutenant la politique de Moscou visant à déstabiliser l'Ukraine. D'une part, les motivations du service de sécurité de l'État letton et du Conseil national des médias électroniques manquent de transparence. D'autre part, la majorité des personnes surveillées se présentent à tort comme des journalistes, au profit de la campagne de diffamation organisée par le Kremlin, qui prétend que la liberté de la presse en Lettonie est une fiction. Entre-temps, au cours des dernières années, plusieurs entreprises médiatiques indépendantes ont quitté la Russie à cause de menaces contre leurs journalistes et leur travail pour travailler en Lettonie.
Une circulaire a été signée par l'Association des journalistes de Lettonie et par la police pour assurer leur sécurité. Les efforts de longue haleine pour modifier la concurrence biaisée sur le marché des médias lettons ont porté leurs fruits : le Parlement letton a adopté une loi stipulant que l’information divulguée par les municipalités régionales ou locales ne peut pas être traitée de la même manière que par la presse. Pendant la pandémie de la Covid-19, des inquiétudes ont été exprimées sur la disponibilité des informations en raison des réunions gouvernementales à huis clos et du manque de transparence dans la prise de décision. Les médias lettons ont bénéficié d’aides publiques, insuffisantes toutefois pour améliorer la situation à long terme. Si les journalistes ont eu accès aux informations, la crise a suscité des interrogations quant à la viabilité et le pluralisme des médias.

22
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

0

22 en 2020

Score global

+0,70

18,56 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre