Hong Kong

Hong Kong

La loi de sécurité nationale, une nouvelle menace pour les journalistes

En juin 2020, le régime chinois a adopté la loi sur la sécurité nationale qui lui permet d'intervenir directement à Hong Kong pour sanctionner de manière arbitraire tout ce qu'il considère comme des « crimes contre l'État », un texte qui menace particulièrement les journalistes. Jimmy Lai, le fondateur du quotidien pro-démocratie Apple Daily et lauréat du prix RSF, arrêté et poursuivi en vertu de cette loi, risque la prison à vie. Le groupe audiovisuel public Radio Television Hong Kong (RTHK) est pour sa part la cible d'une véritable campagne d'intimidation menée par le gouvernement pour restreindre son autonomie éditoriale. Il existe cependant une résistance incarnée par une poignée de médias en ligne indépendants, au financement participatif et à l’audience croissante, tels que Citizen News, Stand News, The Initium, Hong Kong Free Press, inMedia…

80
au Classement mondial de la liberté de la presse 2021

Classement

0

80 en 2020

Score global

+0,43

30,01 en 2020

  • 0
    journalistes tués en 2021
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2021
  • 0
    collaborateurs tués en 2021
Voir le baromètre