Gabon

Gabon

La presse à bout de souffle

Qu’ils soient privés ou publics, les médias voient leurs subventions réduites par le gouvernement. Résultat, les médias manquent cruellement de ressources et de moyens. Sous le régime d’Ali Bongo, la culture d'une presse indépendante n'est pas encore établie, la majorité des publications est partisane et l’autocensure largement pratiquée. Les journalistes qui tentent de faire leur métier de façon équilibrée sont régulièrement ciblés par le gouvernement, les partis politiques ou les hommes d'affaires qui n’hésitent pas à les agresser physiquement. D’autre part, le nouveau code de la communication, s’il dépénalise les délits de presse, prévoit des mesures d’encadrement autoritaires concernant non seulement la presse mais aussi toute la production audiovisuelle, écrite, numérique et cinématographique.

108
au Classement mondial de la liberté de la presse 2018

Classement

0

108 en 2017

Score global

-2,46

34,83 en 2017

  • 0
    journalistes tués en 2018
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2018
  • 0
    collaborateurs tués en 2018
Voir le baromètre