France : le fondateur du média Apple Daily, Jimmy Lai, détenu depuis 3 ans à Hong Kong, décoré par la ville de Lyon

Le fondateur du média hongkongais indépendant Apple Daily, Jimmy Lai, emprisonné depuis 3 ans, a reçu la citoyenneté d’honneur de la ville de Lyon ce samedi 9 décembre 2023, en récompense du combat qu’il mène depuis 25 ans en faveur de la liberté de la presse.

À l’hôtel de ville de Lyon, ce samedi 9 décembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, la Ville a remis la citoyenneté d’honneur à cinq personnalités engagées en faveur des droits humains. C’est à ce titre que le directeur de publication Jimmy Lai, lauréat du Prix RSF de la liberté de la presse en 2020, a été décoré citoyen d’honneur de la ville de Lyon, aux côtés, entre autres, de la journaliste chinoise Zhang Zhan, également lauréate du Prix RSF de la liberté de la presse en 2021, de la militante turque Pinar Selek, de la troupe Afghan Girls Theater Group et, à titre posthume, du coordinateur de la maison du migrant à Gao Éric Alain Kamden. 

Sebastien Lai, le fils de Jimmy Lai, est venu représenter son père, aux côtés du secrétaire général de RSF, Christophe Deloire. Fondateur du média indépendant Apple Daily, Jimmy Lai, est emprisonné depuis décembre 2020. Il a été condamné à cinq ans et neuf mois de prison sur la base d'accusations montées de toutes pièces. Il s'efforce depuis 25 ans de défendre les valeurs du pluralisme des médias et de la liberté de la presse à Hong Kong.

“Je tiens à remercier la Ville de Lyon et le maire d'avoir fait cet honneur à mon père, au lendemain de son 76e anniversaire. Ce sera bientôt le début de la quatrième année qu'il passe derrière les barreaux pour avoir défendu le journalisme et la démocratie. Bien qu’il ne puisse être présent aujourd’hui, je suis sûr que mon père serait très touché. En lui accordant la citoyenneté d’honneur, Lyon défend haut et fort les valeurs démocratiques et montre aux régimes autoritaires que ceux qui se battent
pour la liberté ne sont pas seuls.

Sébastien Lai

“Je remercie la Ville de Lyon et son maire, Grégory Doucet, pour la reconnaissance accordée au travail de Jimmy Lai. Cette citoyenneté d’honneur a un sens très fort, au lendemain de son 76e anniversaire. Elle remercie Jimmy pour les services qu’il a rendus pour la liberté de la presse à Hong Kong et dans le monde. Elle arrive également à temps pour plaider en faveur de sa libération.

Christophe Deloire
Secrétaire général de RSF

Aujourd'hui âgé de 76 ans, Jimmy Lai mène le combat de sa vie, risquant de passer le reste de ses jours derrière les barreaux à Hong Kong, où il a courageusement choisi de rester et de publier son journal aussi longtemps qu'il le pouvait, en dépit de la répression sévère qui s'exerçait autour de lui.

Son procès pour d'autres accusations en vertu de la loi draconienne sur la sécurité nationale (NSL) devrait s'ouvrir le 18 décembre. Au cours des trois dernières années, la Chine a utilisé notamment la loi sur la sécurité nationale comme prétexte pour poursuivre au moins 28 journalistes et défenseurs de la liberté de la presse à Hong Kong, dont 12 sont toujours en détention, y compris Jimmy Lai.

Jimmy Lai est une figure emblématique de la défense de la liberté de la presse, et RSF fait campagne pour la libération. Le fait de réduire au silence un média indépendant comme Apple Daily et de s'en prendre à un directeur de publication comme Jimmy Lai a des répercussions sur la liberté de la presse partout dans le monde. D'éminents directeur de publication et rédacteurs en chef du monde entier, ainsi que le grand public international, se sont joints à l'appel mondial de RSF pour #FreeJimmyLai.

RSF fait campagne depuis plusieurs années pour alerter l'opinion internationale non seulement sur la situation de la liberté de la presse en Chine continentale – qui détient depuis longtemps l'un des pires bilans au monde en matière de liberté de la presse et qui est de loin le pays qui emprisonne le plus de journalistes – mais aussi sur les tentatives de la Chine d'exporter son modèle de contrôle de l'information au-delà de ses frontières. Le sort réservé à Jimmy Lai et aux autres journalistes courageux pris pour cible à Hong Kong aura des implications véritablement mondiales.

Hong Kong occupe la 140e place sur 180 dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2023 de RSF, ayant dégringolé de la 18e place en l'espace de deux décennies. La Chine elle-même occupe la 179e place sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse 2023 de RSF et est le pays qui détient le plus grand nombre de journalistes et de défenseurs de la liberté de la presse, avec au moins 121 personnes détenues.

Image
140/ 180
Score : 44,86
Publié le