Estonie

Estonie

Bon élève, mais…

Le pays caracole parmi les dix premiers du Classement mondial de RSF depuis plusieurs années, pour autant la diffamation reste passible de poursuites judiciaires au civil et les journalistes ne sont pas épargnés. Dans le cas d’enquêtes sur des crimes graves, depuis l’adoption d’amendements en 2010, la justice a le pouvoir de faire emprisonner les reporters qui refuseraient de révéler leurs sources.

12
au Classement mondial de la liberté de la presse 2017

Classement

+2

14 en 2016

Score global

+0,76

14,31 en 2016

  • 0
    journalistes tués en 2017
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2017
  • 0
    collaborateurs tués en 2017
Voir le baromètre