En passe d’être réélu au Kazakhstan, le président Tokaïev doit respecter ses engagements pour la liberté de la presse

Alors que des élections présidentielles anticipées ont lieu ce dimanche 20 novembre au Kazakhstan, Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités de respecter leurs engagements internationaux et d’assurer un environnement propice au libre exercice du journalisme.

Lire en russe / Читать на русском 

“Sur le point d’être réélu en l’absence d’opposition réelle, le président Kassym-Jomart Tokaïev doit garantir la liberté de la presse au-delà des discours s’il souhaite s’imposer comme leader d’un “nouveau Kazakhstan” démocratique et libéral, soutient la responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale, Jeanne Cavelier. RSF s’inquiète de la fragilisation de la liberté de la presse en amont de l’élection et de la réforme en cours de la loi sur les médias, qui risque de resserrer l’étau gouvernemental sur la presse. Pour améliorer l’environnement de travail des journalistes et la place du pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF, objectif formulé par les autorités, celles-ci devraient prendre en compte les propositions des médias indépendants et des ONG défendant la liberté d’expression.”

À la veille de l’élection présidentielle au Kazakhstan, la liberté de la presse est fragilisée. Certaines rédactions font face à des tentatives d’intimidation ou à des obstructions. Des journalistes de Radio Azattyk (le service en kazakh du média américain Radio Free Europe/Radio Liberty) ont par exemple été empêchés d’accéder au QG de campagne du président-candidat Tokaïev le 7 novembre. La rédaction d’Orda.kz a quant à elle reçu, le 5 octobre, un colis contenant une tête de porc avec dans son groin une photo déchirée de la rédactrice en chef, Goulnara Bajkenova.

Par ailleurs, les attaques par déni de service distribué (DDoS)visant à perturber et interrompre le fonctionnement d’un service informatique se multiplient ces derniers mois contre de nombreux sites d’information, dont KazTAG et Orda.kz, ralentissant ou bloquant l’accès à leurs contenus en ligne. Radio Azattyk dénonce une “répétition” des autorités avant les élections. 

RSF et une vingtaine d’ONG locales et internationales ont publié le 17 novembre une lettre ouverte à Kassym-Jomart Tokaïev, l’appelant à s’engager publiquement à maintenir un accès Internet libre, ouvert et sécurisé dans le pays avant, pendant et après les élections présidentielles.

“Je suis convaincu que de nouvelles transformations démocratiques sont impossibles sans des médias indépendants et responsables”, affirmait le président Tokaïev le 16 mars 2022, annonçant une révision de la loi sur les médias. Pourtant un document consultatif publié en septembre met en lumière plusieurs propositions qui démontrent au contraire la volonté de l’État de renforcer son contrôle sur les médias. L’élargissement du statut de “moyen de communication de masse”, par exemple, pourrait donner au gouvernement un droit de regard sur les activités de l’ensemble des acteurs de l’information en ligne, du blogueur au simple utilisateur des réseaux sociaux. Une autre proposition appelle au renforcement de la régulation des plateformes de vidéos en ligne et des services de streaming de chaînes, qui fait craindre un contrôle accru de l’accès aux chaînes internationales. L’ONG locale de défense de la liberté d’expression Adil Soz pointe l’absence de consultation avec les acteurs concernés par la loi et de prise en compte de solutions alternatives pour remédier aux failles de la loi actuelle. Le projet de loi devrait être finalisé en 2023. 

Malgré un discours réformateur depuis la démission en 2019 du président “leader de la Nation” Noursoultan Nazarbaïev après trente ans de règne, les autorités kazakhes n’hésitent pas à recourir à des arrestations, au blocage des télécommunications et du réseau Internet, voire aux violences pour empêcher la couverture médiatique d’événements majeurs, comme les manifestations sans précédent contre le pouvoir qui ont secoué le pays en janvier 2022.

Image
122/180
Score : 48,28
Publié le