Canada

Canada

Manifestations d’engagement envers une liberté de la presse globale

Le Canada a montré un engagement croissant envers une protection internationale de la liberté de la presse en lançant, aux côtés du Royaume-Uni, la Coalition pour la liberté des médias en juillet 2019, une alliance internationale entre les nations qui s’engagent à soutenir et défendre la liberté de la presse. Ces dernières années, le gouvernement canadien avait déjà montré la voie au niveau national avec la nouvelle « loi-bouclier » fédérale, inaugurée en septembre 2019, quand la Cour suprême avait statué que la journaliste de Radio-Canada Marie-Maude Denis n’aurait pas à révéler ses sources confidentielles dans une affaire de corruption politique sur laquelle elle enquêtait. Il reste que les liens entre un journaliste et sa source avaient été menacés quelques mois plus tôt, lorsqu’après des années de bataille juridique, un journaliste de Vice spécialisé en sécurité nationale avait finalement été contraint par la Cour supérieure de l’Ontario de livrer à la police fédérale ses communications privées avec une source rendue publique. Alors que la police fédérale continuait de bloquer l’accès des médias aux manifestations environnementales se déroulant dans les territoires autochtones, une décision de justice historique a convenu des dispositions particulières aux journalistes couvrant ce type d’évènements.

16
au Classement mondial de la liberté de la presse 2020

Classement

+2

18 en 2019

Score global

+0,40

15,69 en 2019

  • 0
    journalistes tués en 2020
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2020
  • 0
    collaborateurs tués en 2020
Voir le baromètre