Bélarus

Bélarus

Faux dégel

Soucieux de desserrer l’emprise russe sur le pays et de sortir de la crise économique, le régime d’Alexandre Loukachenko cherche à regagner les bonnes grâces de la communauté internationale en gommant son image de « dernière dictature d’Europe ». Mais au-delà de la libération des principaux prisonniers politiques, rien n’a changé. Les journalistes freelance, contraints de travailler sans accréditation pour des médias indépendants basés à l’étranger, sont harcelés par la justice. La crainte d’une déstabilisation liée à la crise ukrainienne a conduit les autorités à jeter en prison des blogueurs prorusses comme antirusses. Du moins l’année 2016 a-t-elle été presque exempte de violences et d’interpellations visant les reporters. Une accalmie que la répression massive de mars 2017, en marge d’un mouvement de protestation inédit, risque de faire regretter.

153
au Classement mondial de la liberté de la presse 2017

Classement

+4

157 en 2016

Score global

-1,89

54,32 en 2016

  • 0
    journalistes tués en 2017
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2017
  • 0
    collaborateurs tués en 2017
Voir le baromètre