Andorre

Andorre

Des médias dépendants des pouvoirs économiques et politiques

Les médias sont très dépendants des pouvoirs économiques, politiques et religieux au sein de la principauté. Principaux points noirs au tableau : une forte récurrence des conflits d’intérêt et la difficulté pour les journalistes de couvrir les activités des banques andorranes. Bien qu’Andorre ne soit pas membre de l’Union européenne, les journalistes y travaillent dans des conditions semblables à celles des pays voisins. Il n’y a pas de loi spécifique qui les protège mais les journalistes peuvent préserver la confidentialité de leurs sources en vertu du principe du secret professionnel. En 2014, une nouvelle loi est entrée en vigueur et a créé une responsabilité civile pour les journalistes.

37
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

0

37 en 2018

Score global

+2,42

22,21 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre