Actualités

14 décembre 2018

Serbie : les autorités serbes ne peuvent ignorer plus longtemps les menaces dont sont victimes les journalistes

Le domicile du journaliste Milan Jovanovic victime d'un incendie / N1
Reporters sans frontières (RSF) exhorte les autorités serbes à faire la lumière sur la tentative d’assassinat contre un journaliste d’investigation et à protéger efficacement les journalistes victimes de menaces

La maison d'un journaliste d'investigation serbe Milan Jovanovic a été la cible d’une attaque aux cocktails molotov et d’un incendie mardi 12 décembre 2018 dans la banlieue de Belgrade. Auteur d’enquêtes sur des affaires de corruption notamment liées à des responsables politiques locaux  pour le site d’informations ZIG info, Milan Jovanovic était à son domicile en compagnie de son épouse au moment de l'attaque, et a fui par une fenêtre à l'arrière de leur maison.

 

Lors d’une conférence de presse jeudi, le journaliste s’est dit convaincu que l'agression était liée à son travail d’investigation et a rappelé que cette attaque n'était pas un incident isolé, le rédacteur en chef du portail ZIG info, Zeljko Matorcevic, ayant lui aussi été victime d'une agression physique, restée sans réponse des autorités, le 9 octobre dernier.

     

“L’attaque contre le journaliste d’investigation Milan Jovanovic est l’une des plus graves qui se soient produites en Serbie ces dernières années et les autorités serbes ont le devoir de condamner cet acte terrible et de punir ses auteurs dans les meilleurs délais, déclare Pauline Adès-Mével, responsable de la zone UE-Balkans de RSF. Plusieurs menaces déjà adressées à des journalistes de la même rédaction ont été signalées à la police qui n’a pour l’heure pas jugé bon d’ouvrir des enquêtes. En ignorant ces menaces qui sont adressées aux journalistes, les autorités serbes entretiennent un climat dangereux pour la profession et pourraient être tenues responsables en cas d’assassinat de l’un d’entre eux”.

  La situation de la liberté de la presse et le climat de travail des journalistes se détériorent jour après jour en Serbie, qui accuse un net recul (76e, -10) au Classement de la liberté de la presse de RSF