Actualités

21 juin 2019 - Mis à jour le 25 juin 2019

Schéma du maintien de l’ordre : Christophe Castaner promet d’étudier les préconisations de RSF

Paris, 20 avril 2019 : Un officier de police tenant un LBD40 lors de la manifestation des "gilets jaunes"/ AFP
Deux jours après le lancement d’une réflexion sur un nouveau schéma national du maintien de l’ordre, RSF a rencontré le 18 juin le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui a promis que les préconisations de RSF pour enrayer le phénomène des violences policières sur les journalistes seront étudiées et qu’une partie du schéma pourrait être consacrée aux journalistes.

Après les nombreux cas de violences policières sur des journalistes durant le mouvement des “gilets jaunes” depuis sept mois, une délégation de Reporters sans frontières (RSF) a rencontré le ministre de l’intérieur pour lui faire valoir ses vives préoccupations et lui demander d’adresser un signal clair aux forces de l’ordre. Le secrétaire général de RSF Christophe Deloire a présenté à Christophe Castaner 10 propositions portant sur la révision de la doctrine du maintien de l’ordre, l’amélioration des relations entre police et journalistes, le renforcement de la réponse disciplinaire et judiciaire, et des formations plus adaptées des policiers.


Lors de cet entretien franc et constructif de plus d'une heure à Beauvau, RSF a également appelé à une plus grande concertation entre policiers et journalistes, et demandé que des journalistes soient inclus dans des cycles de formations de forces de l’ordre, proposition à laquelle le ministre s'est montré ouvert. A la demande de consignes plus claires pour les policiers, M. Castaner a répondu être favorable à ce que le nouveau schéma national du maintien de l’ordre en préparation, dont il est prévu qu'il aborde les questions de communication, traite de la place de la presse, et à ce que des réunions techniques puissent être organisées avec des journalistes dans le cadre de la réflexion sur ce schéma. Le ministre a notamment indiqué qu’une circulaire avec des consignes claires aux policiers pourrait être prise après l’été, une fois que ce schéma serait adopté.


Pour faciliter le travail des journalistes dans les manifestations, RSF a proposé que soit instauré un dispositif de liaison entre journalistes et forces de l’ordre, en amont comme durant les manifestations, proposition par laquelle le ministre s’est déclaré intéressé comme par toutes les mesures permettant de faciliter les relations et la communication entre journalistes et policiers dans les manifestations.


Il a également souligné avoir donné des consignes pour accueillir tous les journalistes qui le demandent à l’arrière des dispositifs policiers dans les manifestations.


RSF se félicite que le ministère de l’Intérieur ait engagé une réflexion sur la doctrine du maintien de l’ordre et veillera à ce que des journalistes soient associés à cette démarche. Le niveau de violences policières illégitimes sur des journalistes atteint en effet des niveaux inquiétants : 73 journalistes ont été victimes de violences injustifiées de la part de membres des forces de police dans des manifestations des “gilets jaunes”, dont 12 ont subi des blessures graves. Alors que le mouvement des gilets jaunes semble s’essoufler, l’organisation attend désormais des mesures concrètes et rapides de la part du ministère de l’intérieur pour tirer la leçon des événements récents.