Actualités

23 juin 2017 - Mis à jour le 23 août 2019

RSF appelle à une action urgente du gouvernement français après l’arrestation du blogueur franco-vietnamien Pham Minh Hoang

Pham Minh Hoang in an interview for RSF on June 16
Reporters sans frontières (RSF) demande la libération immédiate du blogueur franco-vietnamien Pham Minh Hoang, arrêté par la police à son domicile à Hô Chi Minh dans la soirée du 23 juin. L’organisation exhorte également les autorités françaises à prendre activement la défense de ce citoyen français.

A environ 18 heures, heure locale, les policiers ont frappé à la porte du domicile de Pham Minh Hoang en prétextant un contrôle d’identité. Ils se sont introduits chez lui et ont procédé à une arrestation musclée, présentant oralement un ordre d’extradition émis par le Bureau de l’immigration qui ordonnerait l’expulsion du blogueur sous 24 heures.


Selon des sources, les policiers étaient munis d’une caméra destinée à enregistrer l’arrestation. Un mode opératoire déjà observé lors de précédentes interpellations de militants vietnamiens, pour semblerait-il, alimenter la propagande de l’Etat.


RSF demande la libération immédiate et inconditionnelle de Pham Minh Hoang et exhorte le gouvernement vietnamien à renoncer à l’expulsion du blogueur. Cette procédure engagée par le gouvernement, inique et contraire à la législation vietnamienne, vise simplement à renforcer le climat de peur que le Parti a instauré dans le pays. L’organisation appelle aussi l’Etat français à prendre des mesures rapides et efficaces, afin d’empêcher cette expulsion.


Le blogueur, qui a donc la nationalité française, avait déjà appelé la semaine dernière à l’action du gouvernement français dans un témoignage pour RSF.



Le Vietnam se situe parmi les pays les plus mal notés du Classement mondial pour la liberté de la presse 2017, à la 175ème place sur 180 pays.