Actualités

9 octobre 2015 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Les blogueurs de Zone 9 acquittés des charges de terrorisme


Emprisonnés depuis avril 2014, les quatre blogueurs éthiopiens du collectif Zone9 ont été acquittés des charges de terrorisme retenues contre eux. Un d’entre eux devrait toutefois rester en prison pour “incitation à la violence”. Une charge que dénonce Reporters sans frontières. RSF est soulagée d’apprendre l’acquittement des quatre blogueurs emprisonnés depuis avril 2014 des charges de terrorisme retenues contre eux. L’un d’entre eux, Befekadu Hailu, demeure néanmois poursuivi pour “incitation à la violence” en raison de ses écrits virulents contre le gouvernement et risque encore jusqu’à trois ans de prison. Poursuivie par contumace, Soleyana Gebremichael, cinquième blogueuse et fondatrices du groupe, exilée au Etats-Unis, a elle aussi été acquittée des charges de terrorisme retenues contre elle. Le juge en charge du dossier a estimé que les preuves étaient trop faibles et que “critiquer le gouvernement ne peut s’apparenter à du terrorisme”. Les trois blogueurs acquittés de toutes charges devraient être bientôt libérés. “Nous sommes soulagés que l’innocence d’Atnaf Berane, Abel Wabella, Natnail Feleke et Soleyana Gebremichael soit enfin reconnue, déclare Cléa Kahn-Sriber, responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières. Ces blogueurs n’auraient jamais dû être emprisonnés et encore moins passer 539 jours en détention préventive. Nous demandons à la justice éthiopienne de leur octroyer des réparations pour les préjudices que cette détention injustifiée leur a infligé. Nous exhortons également la justice éthiopienne à aller au bout de sa logique et d’abandonner les charges restantes contre le dernier blogueur en détention.” *****************************************************************

Reporters sans frontières dénonce le nouveau report du procès des blogueurs éthiopiens de Zone 9

Le 8 octobre 2015, la 37ème audience du procès de quatre des six blogueurs du collectif Zone 9 a été une nouvelle fois ajournée. Un énième report justifié par l’absence de deux des juges pour une “formation”. Les blogueurs Atnaf Berhane, Befekadu Hailu, Abel Wabella et Natnail Feleke devront attendre le 16 octobre 2015 pour enfin connaître le sort qui leur est réservé, deux des juges qui devaient se prononcer sur le verdict étaient en formation. “Reporters sans frontières s’indigne de ce nouveau report, qui renforce le supplice des quatre blogueurs toujours emprisonnés, déclare Virginie Dangles, rédactrice en chef de l’organisation. Nous réitérons notre appel aux autorités de relâcher immédiatement Atnaf Berhane, Befekadu Hailu, Abel Wabella et Natnail Feleke, qui ne sont coupables d’aucun crime.” Depuis l’arrestation en avril 2014 de six blogueurs du collectif Zone 9, le procès a été ajourné à 38 reprises. En juillet 2015, les blogueurs Mahlet Fantahun et Zelalem Kibret avaient été relâchés après que la justice a décidé d’abandonner les charges, sans plus d’explication sur ses motivations. Arrêtés en vertu de la loi anti-terroriste de 2009, les blogueurs du collectif sont poursuivis pour "avoir travaillé avec des organisations étrangères se proclamant activistes des droits de l’Homme et reçu des financements pour inciter le public à la violence à travers les médias sociaux". Ils encourent 10 à 15 ans de prison. L’Ethiopie occupe la 142ème place au Classement 2015 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.