Actualités

29 mars 2006 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Les autorités vietnamiennes démentent l'arrestation du quatrième "internaute de Paltalk"


Reporters sans frontières prend acte du démenti des autorités vietnamiennes concernant l'arrestation d'un utilisateur d'un forum de discussion de Paltalk, annoncée dans un communiqué du 16 mars. "Nous sommes heureux de constater que le gouvernement vietnamien accepte enfin de fournir des informations sur cette affaire. Nous lui demandons de bien vouloir faire de même concernant les trois autres 'internautes de Paltalk', arrêtés, selon nos sources, fin octobre à Hô Chi Minh-Ville. En effet, les autorités démentent cette quatrième arrestation, mais n'ont jamais confirmé ou infirmé l'interpellation de Truong Quoc Tuan, Truong Quoc Huy et Lisa Pham. Nous tenons également à rappeler que le Viêt-nam a refusé à deux reprises de délivrer des visas à des employés de Reporters sans frontières, qui demandaient à se rendre dans le pays pour discuter de la liberté d'expression sur Internet. Nous sommes donc circonspects devant cette nouvelle politique de 'transparence', qui nous semble très sélective", a déclaré Reporters sans frontières. L'organisation avait publié sur son site, le 16 mars, une bande son sur laquelle on pouvait entendre l'arrestation d'un internaute alors qu'il discutait sur un forum de discussion de Paltalk à partir d'un cybercafé. L'administratrice du forum, utilisant le pseudonyme de Vuong Bat Nha, avait confirmé l'authenticité de ce document. Dans son communiqué, Reporters sans frontières avait toutefois précisé ne pas connaître l'identité de la personne arrêtée, ni savoir si elle était toujours détenue. ------------------------------------- 16.03.2006 Un quatrième internaute arrêté pour avoir participé à un forum de discussion sur Paltalk.com Une bande son enregistrée lors de l'intervention de la police peut être écoutée sur ce site Un internaute a été interpellé, le 12 mars 2006, alors qu'il participait à un forum de discussion sur la démocratie hébergé sur Paltalk.com. L'administrateur du forum a enregistré l'intégralité de la discussion, puis l'intervention de la police. Trois autres personnes, les "internautes de la rue Kiem", ont été arrêtés, il y a cinq mois, pour le même motif. Nous sommes sans nouvelles d'eux depuis. "Nous ne connaissons pas l'identité de la personne arrêtée le 12 mars. Il est donc impossible de savoir si cet internaute est toujours détenu. Mais cet incident en dit long sur les risques que prennent les démocrates vietnamiens pour se faire entendre. Il donne par ailleurs une idée du combat qui fait rage entre la police et ces jeunes, rompus à l'utilisation du Réseau. En novembre, nous avions classé le Viêt-nam parmi les 'ennemis d'Internet', ce qui nous avait valu des critiques acerbes de la part des autorités de Hanoi. Ces nouvelles arrestations confirment que le Viêt-nam mérite d'être sur cette liste", a déclaré l'organisation. Le 12 mars, un internaute utilisant le pseudonyme de "Liberté pour le pays" (Tucdochodatnuoc) a intégré le groupe de discussion "Démocratie et Liberté, le seul chemin pour le Viêt-nam" (Dan Chu Tu Do con duong Duy Nhat cho Viet Nam). Il se connectait à Internet à partir d'un cybercafé de Hanoi, vraisemblablement situé au 65 rue Nguyen Chi Thanh. L'internaute a parlé politique pendant plusieurs dizaines de minutes avec les deux autres personnes présentes sur ce groupe de discussion. Pendant cette conversation, il a affirmé être membre d'un groupe de travail en faveur de la démocratie. La conversation a été entièrement enregistrée par l'administratrice du forum, qui utilise le pseudonyme de Vuong Bat Nha. Alors qu'il parlait sur le forum, des policiers sont entrés dans le cybercafé et l'ont interpellé. Sur l'enregistrement, on entend une personne lui demander de le suivre hors du cybercafé, puis quelqu'un d'autre crier "Frappe-le". L'administratrice du groupe de discussion a continué d'enregistrer après l'intervention de la police, et personne n'est venu déconnecter l'ordinateur connecté à Paltalk. Après l'arrestation, on entend un homme se présentant comme le propriétaire du cybercafé qui reprend le micro et confirme qu'un de ses clients a été emmené par la police. Il ajoute avoir reçu une amende pour "violation de la loi sur Internet". En octobre 2005, trois autres internautes, Truong Quoc Tuan, Truong Quoc Huy et Lisa Pham, ont été arrêtés parce pour leur participation à des forums de discussion démocrates sur Paltalk. Plus de détails. ------------- Créer votre blog avec Reporters sans frontières : www.rsfblog.org