Actualités

9 mars 2020 - Mis à jour le 10 mars 2020

Le président du Conseil européen Charles Michel assure à RSF qu’il sera un “partenaire pour la liberté de la presse”

Le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) Christophe Deloire a présenté l’Initiative sur l’information et la démocratie (I&D) au président du Conseil européen Charles Michel. Lors de l’entretien, ce dernier s’est engagé à défendre la liberté de la presse et à travailler à la mise en oeuvre de garanties démocratiques dans l’espace numérique.

Quel rôle le Conseil européen peut-il jouer pour défendre la liberté de la presse, et plus largement la démocratie en Europe et dans le monde ? Cette question majeure a été au coeur de l’entretien entre le président du Conseil européen, Charles Michel, et le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire, qui s’est déroulé lundi 9 mars 2020 à Bruxelles. 

 

Le président Charles Michel a assuré RSF qu’il serait “un partenaire pour la défense de la liberté de la presse”, et au-delà, qu’il s’engageait à travailler avec l’organisation pour la mise en place de garanties démocratiques dans l’espace numérique déstabilisé par le chaos informationnel.

 

Le secrétaire général de RSF a présenté au président du Conseil européen l’avancement de l’Initiative sur l’information et la démocratie (I&D). En septembre 2018, une Commission du même nom, initiée par RSF, avait rédigé une Déclaration solennelle sur l’information et la démocratie visant à définir les principes de l’espace global de la communication et de l’information, pour mettre en oeuvre l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme sur la liberté d’opinion et d’expression.

 

Alors que cette initiative recevait le soutien officiel de 12 chefs d’Etat et de gouvernement en novembre 2018, outre celui du secrétaire général de l’ONU, du secrétaire général du Conseil de l’Europe et de la directrice générale de l’Unesco, Charles Michel, alors Premier ministre de la Belgique, annonçait au Parlement de son pays : "Je proposerai aussi au Conseil européen de prendre en compte cet appel afin que nos réponses soient à la hauteur des enjeux."

 

Depuis, l’Initiative a débouché sur la signature en septembre 2019 d’un Partenariat sur l’information et la démocratie, signé par 30 Etats de tous les continents en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies. Le nombre des Etats signataires s’élève désormais à 34, dont 14 Etats membres de l’Union européenne.