Actualités

3 mai 2016 - Mis à jour le 19 mai 2016

Le message du journaliste turc Can Dündar lors de la soirée des "Combats du journalisme"

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a décoré quatre journalistes de la médaille de la Ville de Paris, dont le journaliste turc Can Dündar. Ce dernier, interdit de quitter la Turquie, a fait parvenir un message, lu lors de la soirée consacrée aux Combats du Journalisme organisée lundi 2 mai par Reporters sans frontières (RSF) au Théâtre du Rond Point à Paris.

Le XIXe et le XXe siècles étaient l’ère des héros. L’humanité, l’œil braqué sur eux, reprenait leur flambeau et suivait leur chemin.

Le XXIe siècle, quant à lui, sera le moment où les héros ont quitté la scène.

Désormais, ce sont les foules qui portent le flambeau du Bien contre le Mal, du Courage et de la Liberté, sans plus besoin de héros pour leur montrer le chemin.

L’héroïsme ne meurt pas, mais ses particules se décomposent et se dispersent, elles se multiplient pour créer une masse.

Lorsque j’ai appris qu'on nous remettait cette médaille en tant que « Héros de l'information » du fait de notre combat pour le journalisme, cela m’a rendu fier. Mais j’ai aussi été surpris de constater que nous étions désormais dans une époque où faire son travail est considéré comme un acte de bravoure.

L’article qui nous a valu d'être incarcérés avait de quoi susciter l’envie de n’importe quel journaliste et perturber le sommeil de n’importe quel gouvernement.

Que partager cette information avec l’opinion publique soit perçu comme de l’héroïsme n’est pas un honneur pour nous, cela reflète plutôt les pressions que nous subissons.

Incriminer le partage de cette information ne fait pas de nous des criminels, contrairement à ceux qui nous ont emprisonnés.

Alors que notre article est distingué par cette médaille, ceux qui nous poursuivent ont rejoint la liste des pouvoirs répressifs.

L’expérience nous l’a démontré : la véritable Cour d’appel, c’est l’Histoire.

Le verdict rendu par l’Histoire prime sur celui des tribunaux. Nous avons confiance en lui.

Et avec cette précieuse récompense, c’est ce verdict que vous nous annoncez déjà.

En nous honorant, vous nous avez donné de la force.

En acceptant cette médaille, nous souhaitons aussi rendre hommage à nos prédécesseurs, à ces Héros, d’Ernest Hemingway à Robert Capa, d’Uğur Mumcu à Hrant Dink, et nous promettons de faire tout notre possible pour en être à la hauteur.