Actualités

11 juillet 2019

Hong Kong: RSF condamne l’attaque d’une station de radio

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités hongkongaises à identifier et punir les instigateurs d’une attaque contre une radio indépendante la semaine dernière.

Quatre hommes masqués armés de marteaux et d’une batte ont saccagé les studios de la radio indépendante hongkongaise Citizens’ Radio le 1er Juillet en début de matinée, en marge des manifestations contre le projet de loi qui permettrait l’extradition en Chine de journalistes et de leurs sources.


« Cette attaque digne de la pègre adresse un message glaçant à tous les médias qui couvrent les manifestations, s’inquiète Cédric Alviani, directeur du bureau Asie de l'Est de Reporters sans frontières (RSF), qui appelle les autorités hongkongaises «  à identifier et punir les instigateurs de cet acte de violence. »


La radio associative Citizens’ Radio a été fondée en 2005 par Tsang Kin Shing, une figure du mouvement prodémocratie à Hong Kong. Ce média, auquel les autorités n’ont jamais accordé de licence de diffusion, a par le passé été victime de harcèlement judiciaire. Ces dernières semaines, Hong Kong connaît une recrudescence de la violence à l'encontre des médias, qui rappelle les agressions perpétrés en marge du mouvement des parapluies de 2014.


Dans le Classement RSF de la liberté de la presse, Hong Kong a chuté à la 73e place cette année. La Chine, pour sa part, est classée 177e sur 180.