Actualités

18 juin 2019

Chine: RSF exige la libération de l'ancien rédacteur en chef de Beijing News

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités chinoises à libérer Dai Zigeng, ancien rédacteur en chef de Beijing News, détenu depuis le début du mois pour des motifs flous.

Dai Zigeng, 55 ans, ancien rédacteur en chef du groupe de presse d'État chinois Beijing News, a été arrêté au début du mois. Dans un bref communiqué publié le 10 juin, la Commission centrale de contrôle de la discipline du Parti communiste chinois (PCC) indique que le journaliste fait l’objet d’une enquête suite à des soupçons de « violations graves » de la discipline du Parti.


« Avec cette nouvelle arrestation arbitraire d’un journaliste chevronné, le régime de Pékin montre une fois de plus son déni absolu de la liberté de la presse, s’insurge Cédric Alviani, directeur du bureau Asie de l'Est de RSF, qui exige « la libération immédiate de Dai Zigeng et de tous les autres journalistes détenus en Chine ».


Dai Zigeng a travaillé pour Beijing News de 2003 à 2017, dont six ans en tant que rédacteur en chef. Sous sa direction, le groupe s’est taillé une réputation de média n’hésitant pas à aborder des sujets dérangeants pour le pouvoir. En août 2017, Dai a été brusquement muté à la tête d'une société publique d'investissement, une « promotion » que le quotidien Hong Kong Minpo interprète comme le signe d’une mise à l’écart pour cause d’investigation.


Au moins 112 journalistes et blogueurs sont actuellement emprisonnés en Chine dans des conditions qui laissent craindre pour leur vie. Dans le Classement mondial RSF de la liberté de la presse 2019, le pays est au 177e rang sur 180.