Actualités

4 mai 2018

Burundi : la BBC et VOA suspendues à l’approche du référendum constitutionnel

Aimée Divine Niyokwizigirwa, Vice Présidente du Conseil National de la Communication ( CNC) – Photo : agnews
Le Conseil national de la Communication (CNC) au Burundi a ordonné la suspension des radios internationales BBC et Voice of America (VOA) sur le territoire pour une durée de six mois. Reporters sans frontières (RSF) dénonce une volonté de bâillonner un peu plus la presse alors que s’ouvre la campagne pour le référendum constitutionnel.

Dans un communiqué publié le 4 mai 2018, le CNC s'en prend à plusieurs radios locales et internationales, accusant notamment les chaînes étrangères BBC et VOA de "manquement à la déontologie". Ces dernières sont donc interdites de diffusion pour une durée de six mois à partir du 7 mai prochain. L’organe de régulation a également mis en garde deux chaînes locales, Radio Isanganiro et CCIB FM, pour non-respect du cahier des charges, en matière de rigueur des sources d'information. La chaîne française Radio France Internationale (RFI) a elle aussi été mise en garde pour "propos tendancieux et mensongers" pour avoir évoqué le risque de représailles pour les personnes défendant le “non” au référendum.


Suspendre deux grandes chaînes internationales à quelques jours du référendum constitutionnel manifeste clairement la volonté des autorités burundaises de censurer le débat public et de piétiner le droit à l’information, déclare Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF. Les mises en garde à l’égard des chaînes radios sonnent comme une menace. Nous rappelons aux autorités qu’aucune décision démocratique ne peut être prise tant que les médias sont bâillonnés”.


Le Burundi occupe la 159ème place sur 180 dans le Classement mondial 2018 de la liberté de la presse de RSF.