Uruguay

Uruguay

Une référence dans la région

La dépénalisation des délits de presse, la régulation de la radiodiffusion communautaire et l’accès à l’information garantissent un environnement de travail propice pour les journalistes en Uruguay. La loi sur les services de communication audiovisuelle, adoptée en décembre 2014, favorise le pluralisme des médias et met en place un Conseil des communications audiovisuelles indépendant du pouvoir exécutif. Malgré ce contexte favorable, plusieurs cas de menaces, intimidations et de pressions politiques contre des journalistes couvrant des affaires sensibles impliquant des membres de la présidence de la République ont été relevés par RSF en 2016. En 2017, plusieurs journalistes d’investigation ont été victimes de pressions judiciaires, et la journaliste Isabel Prieto a échappé de peu à une tentative d’assassinat.

19
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

+1

20 en 2018

Score global

+0,50

15,56 en 2018

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre