Ukraine : RSF s’inquiète de la disparition d’une journaliste indépendante lors d’un déplacement vers les territoires occupés

La famille de Victoria Roshchyna, collaboratrice du média Ukraïnska Pravda, a annoncé début octobre sa disparition : la journaliste n’a plus donné de nouvelles depuis le 3 août, alors qu’elle se rendait en reportage, via la Russie, dans les territoires ukrainiens illégalement occupés. Reporters sans frontières (RSF) s’inquiète de sa situation et appelle à agir au plus vite pour la retrouver. 

Partie en reportage en juillet dernier pour raconter la vie des Ukrainiens sous occupation russe, Victoria Roshchyna reste, depuis, introuvable. C’est ce qu’ont révélé publiquement le 4 octobre 2023 sa famille, dans les colonnes du média en ligne américain The Daily Beast, et la rédactrice en chef du média indépendant Ukraïnska Pravda, son principal employeur. 

La journaliste indépendante de 26 ans a quitté l’Ukraine le 27 juillet pour la Russie, via la Pologne, pour se rendre dans les territoires occupés. Le 3 août, Victoria Roshchyna téléphone à sa famille et les prévient avoir réussi à passer les postes-frontières, sans pour autant préciser où elle se trouve. Ce sera leur dernier contact avec elle. 

Le Service de sécurité d’Ukraine (SBU) a déclaré à sa famille qu’elle aurait été capturée par les forces d’occupation russes. L’organe étatique a indiqué à RSF ne pas avoir plus d’informations à partager.

“La disparition de la reporter Victoria Roshchyna est extrêmement inquiétante. Nous ne disposons d’aucun élément sur sa situation, et nous savons que les journalistes ukrainiens travaillant pour des médias indépendants dans les territoires occupés sont traqués par les forces russes. Il est indispensable que les autorités ukrainiennes coordonnent de toute urgence les efforts pour la retrouver.

Jeanne Cavelier
responsable du bureau Europe de l'est et Asie centrale de RSF

La famille de la journaliste a signalé sa disparition aux autorités ukrainiennes le 12 août. Elle a ensuite déposé une requête officielle auprès du SBU, du ministère de la Réintégration des territoires temporairement occupés d’Ukraine et du médiateur des droits, le 21 septembre.

Le 12 mars 2022, Victoria Roshchyna avait été enlevée par les forces russes alors qu'elle travaillait pour le journal indépendant en ligne Hromadske à Berdiansk, ville située dans les territoires occupés du sud-est de l’Ukraine. Elle avait été libérée après neuf jours de détention. 

Victoria Roshchyna a reçu en 2022 le prix du Courage dans le journalisme de l’International Women’s Media Foundation.

Image
79/ 180
Score : 61,19
Image
164/ 180
Score : 34,77
Publié le