Siddharth Varadarajan

Inde

Victime de “la pandémie de répression”


Rédacteur en chef et cofondateur du site indépendant The Wire, Siddharth Varadarajan a été convoqué par la police suite à une plainte déposée par le Premier ministre de l’Uttar Pradesh, en Inde du nord. En cause : un article qui révélait que ce dernier avait organisé le 25 mars une large cérémonie hindoue, sans aucun respect des gestes barrières, alors que l’Inde avait imposé un confinement généralisé à toute sa population deux jours plus tôt. Fin avril, le journaliste dénonçait dans The New York Times la “pandémie de répression” qui frappe actuellement la presse indienne.