RSF dévoile les portraits des professionnels des médias arbitrairement détenus au Bélarus

Après l’élection présidentielle contestée du 9 août 2020, reconduisant Alexandre Loukachenko à la tête de l’État biélorusse, des milliers de personnes sont sorties dans la rue pour réclamer pacifiquement un scrutin honnête et transparent. Les journalistes, en particulier ceux qui ont couvert ces manifestations inédites dans leur ampleur et la répression orchestrée par le régime, sont devenus une cible privilégiée du pouvoir. Dans une liste actualisée en temps réel, RSF dévoile les portraits des journalistes emprisonnés au Bélarus et leur rend hommage.

Pas de répit pour les journalistes au Bélarus. Leur travail est un véritable combat, face au système de répression mis en place par les autorités pour les faire taire. Après une coupure totale de l’Internet les trois jours suivant l’élection présidentielle du 9 août 2020 et les arrestations massives de reporters, souvent accompagnées de violences, elles se sont attaquées petit à petit à leur management. 

Des dizaines de médias ont été interdits, leurs sites bloqués. Le contenu qu’ils publient sont massivement labellisés “extrémistes” et ne peuvent être partagés sur les réseaux sociaux sans risque d’emprisonnement. La plupart des rédactions et le domicile de nombreux employés ont été soumis à des perquisitions, leurs équipements, documents et argent confisqués. Face à ces menaces et à  l’impossibilité de travailler légalement au Bélarus, beaucoup ont été contraints de quitter le pays et de relocaliser leur rédaction à l’étranger, en totalité ou en partie. La Cour suprême a liquidé l’Association biélorusse des journalistes (BAJ), principal soutien des médias indépendants depuis 25 ans et partenaire de RSF, qui a reçu le prix UNESCO-Guillermo Cano 2022 pour sa contribution exceptionnelle à la défense de la liberté de la presse.

Malgré ces conditions terribles, qui ont empiré depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022, des journalistes de médias indépendants poursuivent leur mission, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, pour fournir des informations fiables, indépendantes et honnêtes, face à la propagande d'État et à la désinformation organisée par la Russie. Ils résistent aussi en hommage au travail de leurs collègues emprisonnés.

31 professionnels des médias sont actuellement en prison.

Édouard Paltchis

Fondateur du blog 1863x.com

Crimes : organisation d’émeutes (partie 1 de l'art. 293 du Code pénal), organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public, ou participation active à celles-ci (art. 342), appels à des actions portant atteinte à la sécurité nationale (art. 361) et incitation à la haine (art.130) 

Emprisonné depuis : le 27 septembre 2020

Situation judiciaire : condamné le 17 décembre 2021 à 13 ans de prison

 

Katsiaryna Andreyeva (Bakhvalava)

Journaliste à Belsat TV

Crimes : organisation et préparation d’actions portant gravement atteinte à l’ordre public ou participation active à celle-ci (art. 342 du Code pénal), haute trahison (art. 356)

Emprisonnée depuis : le 15 novembre 2020

Situation judiciaire : condamnée le 18 février 2021 à 2 ans de prison et le 13 juillet 2022 à 8 ans et 3 mois de prison

 

Ksenia Loutskina

Ex-journaliste à Belarus 2 TV, co-fondatrice d’un projet de chaîne sur YouTube

Crimes : сomplot en vue de prendre le pouvoir par des moyens anticonstitutionnels (art. 357 du Code pénal)

Emprisonnée depuis : le 22 décembre 2020

Situation judiciaire : condamnée le 28 septembre 2022 à 8 ans de prison.

 

Andreï Aliaksandrau

Fondateur et rédacteur en chef de Belaruski Zhurnal, ex-directeur adjoint de BelaPAN

​​

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal), évasion fiscale (art. 243), haute trahison (art. 356) et création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art. 361-1)

Emprisonné depuis : le 12 janvier 2021

Situation judiciaire : condamné le 6 octobre 2022 à 14 ans de prison

 

Dzianis Ivachyne

Journaliste d’investigation pour Novy Tchas, InformNapalm

Crimes : ingérence dans les activités d’un policier (art. 365 du Code pénal) , haute trahison (art. 356) 

Emprisonné depuis : le 12 mars 2021

Situation judiciaire : condamné le 14 septembre 2022 à 13 ans et un mois de prison 

 

Andrzej Poczobut

Correspondant du quotidien polonais Gazeta Wyborcza

Crimes : incitation à la haine (art.130 du Code pénal), appels à des actions portant atteinte à la sécurité nationale (art. 361)  

Emprisonné depuis : le 25 mars 2021 

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès 

 

Maryna Zolatava

Rédactrice en chef de TUT.BY 

Crimes : évasion fiscale (art. 243 du Code pénal), incitation à la haine (art. 130), appels à des actions portant atteinte à la sécurité nationale (art. 361) 

Emprisonnée depuis : le 18 mai 2021

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès 

 

Lioudmila Tchekina

Directrice générale de TUT.BY

Crimes : évasion fiscale (art. 243 du Code pénal), incitation à la haine (art. 130), appels à des actions portant atteinte à la sécurité nationale (art. 361)

Emprisonnée depuis : le 18 mai 2021

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès 

 

Aliaksandr Ivouline

Journaliste à Tribuna

​​

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal) 

Emprisonné depuis : le 3 juin 2021

Situation judiciaire : condamné le 19 janvier 2022 à 2 ans de prison 

 

Ihar Losik

Fondateur de la chaîne Télégram Belarus Golovnogo Mozga et consultant pour Radio Svaboda (RFE/RL)

Crimes : organisation d’émeutes (partie 1 de l'art. 293 du Code pénal), incitation à la haine (art. 130)

Emprisonné depuis : le 25 juin 2020

Situation judiciaire : condamné le 14 décembre 2021 à 15 ans de prison

 

Valerija Kastsiougova  

Rédactrice à Belarusian Yearbook

Crimes : appels à des actions visant à porter atteinte à la sécurité nationale (art. 361 du Code pénal), complot en vue de prendre le pouvoir par des moyens anticonstitutionnels (art. 357)

Emprisonnée depuis : le 30 juin 2021

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès 

 

Yahor Martsinovitch

Rédacteur en chef de Nasha Niva

Crimes : dégradation matérielle sans indice de vol (art. 216 du Code pénal)

Emprisonné depuis : le 8 juillet 2021

Situation judiciaire : condamné le 15 mars 2022 à 2 ans et demi de prison

 

Andrzej Skourko 

Journaliste et directeur du département marketing de Nasha Niva

Crimes : dommages matériels (art. 216 du Code pénal)

Emprisonné depuis : le 8 juillet 2021

Situation judiciaire : condamné le 15 mars 2022 à 2 ans et demi de prison

 

Iryna Leuchyna 

Directrice et rédactrice en chef de BelaPAN

Crimes : création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art. 361-1 du Code pénal)

Emprisonnée depuis : le 18 août 2021

Situation judiciaire : condamnée le 6 octobre 2022 à 4 ans de prison

 

Dzmitry Navajylau

Ex-directeur de BelaPAN

Crimes : évasion fiscale (art. 243 du Code pénal), création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art. 361-1)

Emprisonné depuis  : le 18 août 2021 

Situation judiciaire : condamné le 6 octobre 2022 à 6 ans de prison

 

Henadz Majeïka 

Journaliste à Komsomolskaya Pravda v Belarus

Crimes : incitation à la haine (art. 130 du Code pénal), outrage à un agent public (art. 369)  

Emprisonné depuis : le 2 octobre 2021

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès 

 

Iryna Slaunikava

Journaliste à Belsat TV

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public, ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal), création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art.361-1)

Emprisonnée depuis : le 30 octobre 2021

Situation judiciaire : condamnée le 03 août 2022 à 5 ans de prison 

 

Andreï Kouznetchik

Journaliste pour Radio Svaboda (RFE/RL)

Crimes : création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art.361-1)

Emprisonné depuis : le 25 novembre 2021

Situation judiciaire : condamné le 8 juin 2022 à 6 ans de prison

 

Siarhei Satsiouk

Rédacteur en chef de Ejednevnik (EJ.BY)

Crimes : acceptation d’un pot-de-vin (art. 430 du Code pénal), incitation à la haine (article 130) et abus de pouvoir ou de position officielle (article 426).

Emprisonné depuis : le 8 décembre 2021

Situation judiciaire : condamné le 26 octobre 2022 à 8 ans de prison. 

 

Dzmitry Loukcha

Reporter de Khabar 24

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal), discrédit de la République du Bélarus (art. 369-1)

Emprisonné depuis : le 11 mars 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

 

Iouri Hantsarevitch

Reporter de Intex-Press

Crimes : promotion d’activités extrémistes (article 361-4 du Code pénal)

Emprisonné depuis : le 27 avril 2022

Situation judiciaire : condamné le 14 juillet 2022 à 2 ans et demi de prison

 

Kanstantsin Zalatykh

Directeur de Belorusy i Rynok

Crimes : incitation à la haine (art.130 du Code pénal)

Emprisonnée depuis : le 18 mai 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès 

 

Aliaksandr Lioubiantchouk

Ex-journaliste de Belsat

Crimes :création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art.361-1)

Emprisonné depuis : le 26 mai 2022 

Situation judiciaire : condamné le 27 Octobre 2022 à 3 ans de pirson

 

Iouri Hladtchouk 

Rédacteur à ABW.by

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal)  

Emprisonné depuis : le 16 juin 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

 

Ioulia Moudreuskaïa 

Rédactrice en chef de ABW.by

Crimes : inconnus 

Emprisonné depuis : le 16 juin 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

Ivan Murauyou

Journaliste caméraman et photographe


 

Crimes : création d'une formation extrémiste, ou participation à celle-ci (art.361-1)

Emprisonné depuis : le 29 août 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

 

Pavel Majeïka

Journaliste et directeur du centre de la vie culturelle de Hrodno


Crimes : inconnus

Emprisonné depuis : 30 août 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

 

Yauhen Merkis 

Ex-correspondant Belsat

Crimes : appel à des actions portant atteinte à la sécurité nationale (art. 361)  

Emprisonné depuis: 13 Septembre 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

 

Dzmitry Semtchanka
Ex-dirigeant du pool présidentiel de journalistes sur ONT

Crimes : diffusion de contenus extrémistes (art.19.11 du Code pénal), incitation à la haine (art. 130 du Code pénal)

Emprisonné depuis: 15 septembre 2022

Situation judiciaire : condamné le 16 septembre à 15 jours de prison et le 3 octobre à 13 jours supplémentaires

 

Sniajana Inanets  

Journaliste pour Onliner

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal)

Emprisonné depuis: 6 octobre 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

 

Aliaksandr Lytchauka 

Historien et journaliste à Minsk

Crimes : organisation et préparation d'actions portant gravement atteinte à l'ordre public ou participation active à celles-ci (art. 342 du Code pénal)

Emprisonné depuis: 6 octobre 2022

Situation judiciaire : en détention provisoire, en attente de procès

Image
153/180
Score : 39,62
Publié le
Mise à jour le 08.08.2022

Exactions en temps réel au Bélarus

Baromètre
Tués depuis le 1er janvier 2022
0 journalistes
0 collaborateurs des médias
0
En prison à ce jour
28 journalistes
3 collaborateurs des médias
31